top of page
  • Photo du rédacteurFO 56

Journal FO56 Avril 2024 | EDITO

Défendre l’emploi, Défendre les travailleurs...


Télécharger le journal :

JOURNAL_AVRIL_compressed.01
.pdf
Télécharger PDF • 2.34MB

poursuite et amplification de la destruction des services publics et notamment de l’Ecole au travers du choc des savoirs ,

Au moment où refleurissent les politiques d’austérité et leur lot de mauvaises nouvelles pour les travailleurs : poursuite et amplification de la destruction des services publics et notamment de l’Ecole au travers du choc des savoirs , augmentation du reste à charge lors de visite chez le médecin, déremboursement des médicaments


 choc des savoirs
 

Plus que jamais il nous parait essentiel de nous mobiliser partout où cela est possible.


Finie l’euphorie des carnets de commande pléthoriques, le marché du travail semble se retourner, les embauches se réduisent. L’intérim se tasse… De surcroit, le gouvernement annonce la suppression de l’allocation spécifique de solidarité, durcissement des conditions d’accès à l’allocation chômage, réduction de la durée d’indemnisation chômage.


Notre département comme d’autres est touché par des plans sociaux et ou mesures ayant la même finalité. Après avoir vu fermer les enseignes Camaïeu, Brice, Superdry à Lorient, est venu le tour de Burton.

 

A Saint Nolff, c’est ADM (ex Néovia) qui met en place son troisième Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) en 6 ans. Je devrais plutôt parler de Plan de Suppression d’Emploi. ADM, entreprise américaine aux bénéfices plus que fleurissants, supprime 59 emplois supports à Saint Nolff afin de délocaliser ceux-ci en Pologne. Nos camarades sont pleinement mobilisés pour défendre au mieux les intérêts des salariés d’ADM.


 

A la Gacilly, chez Yves Rocher, la situation n’est guère plus favorable. Après avoir fait annuler par le tribunal judiciaire de Vannes, le premier accord GEPP prévoyant la suppression de 300 postes de travail et fermeture du site de Ploërmel, notre syndicat doit faire face à l’appel de la direction d’Yves Rocher contre la décision du tribunal de Vannes et saisir à nouveau la justice contre le second accord GEPP qui prévoit toujours la suppression de 300 postes de travail alors que 78 départs ont déjà été actés en 2023 et que le site de Ploërmel (80 salariés) ne fait plus partie de cet accord : l’usine étant en vente.


notre syndicat doit faire face à l’appel de la direction d’Yves Rocher contre la décision du tribunal de Vannes et saisir à nouveau la justice contre le second accord GEPP

Au final, si nous laissons faire la direction d’Yves Rocher ce n’est pas 300 salariés qui quitteront le groupe mais 456 : 78 déjà partis + 300 suppressions de postes + 80 de Ploërmel !
 
 syndicat FO des travailleurs de la mer

Enfin ce lundi 22 avril nous avons crée le syndicat FO des travailleurs de la mer dont l’objectif est de défendre la filière pêche et ses salariés. Menacés par la décision du Conseil d’Etat autorisant l’interdiction de la pêche dans le Golfe de Gascogne pendant 5 semaines en 2024, 2025, 2026, les pêcheurs se mobilisent pour la défense de leur emploi. Naturellement et de manière résolue nous sommes à leur côté.




Défendre l’emploi c’est défendre les travailleurs.
Pierrick Simon,  Secrétaire Général FO56

Pierrick Simon,

Secrétaire Général FO56


 

affiche 1er mai 2024 FO 56 Morbihan

FO56

📱02 97 37 66 10

📍3 Boulevard Cosmao Dumanoir 56100 Lorient

⌚ du Lundi au vendredi de 09:00 à 12:00 de 13:30 à 17:30

Comments


bottom of page