top of page

SNUDI FO56 : Mobilisation le 20 avril et Communiqués : Pour bloquer le « choc des savoirs »et les plans du gouvernement contre le Statut, pour nos revendications : AG partout dès la rentrée !

Montreuil, le 17 avril 2024



Réforme des lycées pro, « choc des savoirs », SNU, uniforme, acte 2 de l’école inclusive, suppressions

de postes, territorialisation : le gouvernement multiplie les mauvais coups contre l’Ecole publique.


En face, les personnels et les parents d’élèves n’acceptent pas

et cherchent les moyens de le bloquer


Depuis plus d’un mois, dans le sillage de la mobilisation du 93, se sont multipliés partout en France des grèves d’un ou plusieurs jours, des opérations « établissements déserts » impliquant des milliers de personnels et de parents, occupation de rectorat, manifestations en semaine et le samedi regroupant tous ceux qui refusent le tri scolaire et la destruction de l’Ecole publique.


Seul contre tous, le gouvernement multiplie les provocations : il publie les décrets et arrêtés sur les groupes de niveaux contre l’avis unanime. Il décide de nouvelles coupes dans les budgets publics à hauteur de 10 milliards d’euros. Il sort un projet de décret généralisant le démantèlement des établissements sociaux et médico-sociaux...


Et le ministre Guerini annonce une nouvelle loi

pour pulvériser le Statut de fonctionnaire !


Il s’agit de poursuivre les mesures d’austérité qu’il souhaite faire sur le dos des agents dans un contexte d’économies de guerre : en généralisant le « salaire au mérite » au détriment de

l’augmentation du point d’indice, en facilitant les licenciements pour dégraisser les effectifs, en supprimant les catégories de fonctionnaires (A, B et C), c’est à dire la reconnaissance de leurs diplômes qui leur assure une rémunération non pas en fonction de l’emploi occasionnel, mais en fonction de leur grade...


Le ministre Guerini veut également des fonctionnaires sans droit et sans protection, pour mieux leur faire appliquer sa politique contre la jeunesse, contre les chômeurs, contre les réfugiés, pour mieux livrer des armes pour la guerre contre les peuples, pour liquider nos services publics, pour continuer de désosser le Code du Travail...


C’est sans compter sur la résistance des personnels. Pour le retrait du « choc des savoirs », pour leurs revendications, ils ont su réaliser la jonction avec les parents d’élèves. En région parisienne, dans le Rhône, en Haute-Garonne, en Haute-Loire... des assemblées générales ont décidé, souvent dans l’unité des syndicats (FO, FSU, CGT, Sud...) de préparer la grève dès la rentrée en appelant à la tenue de réunions syndicales et d’AG d’établissements, de secteurs...


La FNEC FP-FO appelle les personnels à multiplier les assemblées générales dans les écoles, les établissements, les localités, les secteurs, avec les parents d’élèves, afin d’organiser dès la reprise la généralisation de la grève jusqu’à satisfaction :


Pour le retrait du « choc des savoirs »

et du projet Guerini de destruction du Statut !

Pour nos postes, nos statuts et nos salaires !


24 04 17 - Communiqué choc des savoirs et Statut - AG dès la rentrée (1)
.pdf
Télécharger PDF • 177KB

2020240415 - DECLARATION DU BUREAU FEDERAL
.pdf
Télécharger PDF • 139KB

240418 Journal Choc des savoirs
.pdf
Télécharger PDF • 1.26MB

 

Syndicat revendicatif et indépendant :

SNUDI FO 56

3, boulevard Cosmao Dumanoir

56100 Lorient

06 60 02 08 96

Comments


bottom of page