top of page
  • Photo du rédacteurFO 56

🔴FO56 - FCL : 1 - 0

Les déboires pour le FCL (Football Club Lorientais) ne sont pas que sportifs. Le conseil des prud’hommes de Lorient vient de condamner le club pour licenciement sans cause réelle et sérieuse d’un personnel d’encadrement.


Celui-ci fut injustement mis à pied sans l’appui d’une enquête sérieuse, mais seulement avec des éléments utilisés exclusivement à charge et sans discernement.


Cette pratique employée par certains responsables aux commandes peut interroger sur leur honnêteté et leur déontologie…


Cette victoire sans appel a d’autant plus de valeur et de saveur, qu’elle a été acquise avec l’expertise en droit du travail de défenseurs syndicaux de Force Ouvrière du Morbihan. Elle a permis au conseil des prud’hommes de Lorient de prononcer le verdict suivant :


« …l’employeur n’apporte pas la preuve de la matérialité des faits reprochés se limitant à des affirmations. Aucune pièce, aucun élément du dossier ne vient confirmer irrémédiablement les accusations ». 

Il est à noter que le FCL qui se voulait si intègre au moment du licenciement, l’est beaucoup moins dans le recrutement de ses joueurs. En effet, certains ont défrayé la chronique pour des affaires de mœurs.


L’Union Départementale Force Ouvrière se réjouit du rétablissement du cadre dans ses droits, dans son intégrité professionnelle et personnelle par le conseil des prud’hommes de Lorient.


Disponibles et accessibles, les défenseurs syndicaux de Force Ouvrière du Morbihan peuvent vous accompagner dans vos procédures aux Prud'hommes et en cour d'appel. Ils offrent une alternative aux salariés (cadre ou non) avec une écoute et une bienveillance indispensable lors d’un litige avec un employeur.

 

FO56


02 97 37 66 10

📍3 Boulevard Cosmao Dumanoir

56100 Lorient

⌚ du Lundi au vendredi

de 09:00 à 12:00 de 13:30 à 17:30

🔴 www.fo-56.fr

Comments


bottom of page