• FO 56

🔎👀1/2 Retour du Meeting d'Automne UDFO56

Voici des extraits des discours, des photos et vidéos de cet évènement important :


"Un meeting revendicatif en appelant à la défense de tous les services publics, de la protection sociale intégrant l'assurance maladie, la CAF, le médicosocial, l'hôpital public, l'assurance chômage, les retraites, l'augmentation générale des salaires..."

Commentaire de Lydie Loyer secrétaire adjointe de l'Union départementale Force Ouvrière du Morbihan.


Extrait de la prise de parole de Pierrick Simon, Secrétaire Général de l'Union Départementale Force Ouvrière, meeting du 26 novembre 2021

Mes Camarades,


Nous sommes très attachés à la sécurité sociale et à ses principes fondateurs.

Pour nous opposer à sa destruction planifiée par Véran à travers de « sa grande sécu », nous devons augmenter notre représentativité, seule manière de reprendre une vraie place au sein du conseil de la CNAM.

Nous sommes entre nous, mes camarades, on peut se dire les choses, depuis quelques semaines nous y occupons un strapontin.

Nous ne pouvons, nous y résoudre.


La situation est grave. Chaque adhérent doit convaincre ses proches, conjoint, enfants, amis de rejoindre FO.


Nous pouvons être fiers de ce que nous sommes.

Nous sommes des femmes et des Hommes libres, emprunts d’altruisme, œuvrant quotidiennement à la défense des droits des travailleurs.

Le prix de la cotisation syndicale ne peut être une excuse. Depuis plusieurs années, et grâce à FO, le salarié non imposable se voit rembourser 66% de sa cotisation par l’administration fiscale.

Sur une cotisation syndicale à 130 euros, une fois la déduction fiscale réalisée, il reste 45 euros à la charge du salarié soit 3.75 par mois !

Ces 3.75 euros ne sont rien en perspective de tout ce que nous apportons !


De même, notre opposition à toute réforme des retraites et notamment à la réforme notionnelle portée par la CFDT doivent nous permettre d’attirer vers nous de nouveaux adhérents.

Qui, parmi les travailleurs a envie de travailler plus longtemps ?

De voir sa future retraite ou pension diminuer ?


Idem pour nos revendications salariales.

Notre camarade David Chetaneau, des transports Postic à Saint Gonnery réouvre ce jour, des négociations salariales.

Nos revendications sont les suivantes :

  • 5 % d’augmentation du taux horaire pour l’intégralité des salariés

  • Le strict respect de la réglementation européenne permettant de meilleurs temps de repos pour les conducteurs routiers

  • Le respect des temps de travail et de repos prévus par le code du travail

  • L’application de l’accord d’entreprise dans l’ensemble de son contenu.

Au niveau de la branche nos camarades du transport de marchandises revendiquent 10% d’augmentation des salaires et l’instauration d’un 13 ème mois conventionnel soit 18 %

Lors des dernières négociations de branche, les employeurs ont proposé 4,5 % d’augmentation de salaire.

Nos revendications sont loin d’être satisfaites. Nos camarades appellent et préparent par conséquent, la grève semaine 50.

Sur ces bases, on constate un premier frémissement au sein des transports Postic. Les salariés se rapprochent du syndicat, lui apporte son soutien. A nous de transformer l’essai.


Sur ces mêmes bases : salaire et conditions de travail, les agents de surveillance de Naval groupe, travaillant pour Fiducial, entreprise dans laquelle nous sommes en train de nous implanter, débrayerons lundi à partir de 6 heures

Le blocage des portes de Naval groupe ayant pour objectif de permettre à ses salariés d’être écoutés par leur employeur.

Je vous invite à venir avec moi leur apporter notre soutien. Rdv lundi matin 6 h pour Colbert à Lorient.

Vive le syndicalisme libre et indépendant, Vive l’UD FO 56, vive la Cgt FO


Extrait de l'intervention d'Annie Menvielle, Militante et ancienne responsable de l’UL de Quimperlé.


Les personnels hospitaliers, comme ceux du médico-social, ceux de l'enseignement

subissent l'accélération faramineuse de la destruction des services publics, comme

les personnels territoriaux d'ailleurs dans une même course à la privation.

En Bretagne, l’Agroalimentaire constituant le plus gros de l’industrie est aussi

assailli par la voracité des grands groupes; pour rentabiliser à outrance, avec

pour conséquence les nombreux troubles de la santé qui en découlent... Alors les hospitaliers de Mayenne ont eu raison de manifester avec la population à 4000 pour sauvegarder leurs services.

Ils ont eu raison de s’adresser à l'ensemble des Hôpitaux de France pour proposer de se rejoindre devant le Ministère de la Santé, le Samedi 4 Décembre, pour dire haut et fort à Mr Véran que sa politique ignoble de passe sanitaire n'est pas digne d'un médecin qui a signé le serment d'Hippocrate. Oui il est possible de remplir le car, oui les syndicats Force Ouvrière peuvent soutenir cette initiative, et aider au financement nécessaire.


Pour conclure je vous propose un grand soutien à nos camarades de Guadeloupe


A l'écoute des nouvelles de répression contre les militants qui

nous arrivent de Guadeloupe, L'assemblée des syndicats Force

Ouvrière du Morbihan, réunie ce jour 26 Novembre 2021,

apporte son soutien total aux travailleurs, et au peuple

Guadeloupéen, qui agissent avec leurs organisations contre la

répression, l’obligation vaccinale, le passe sanitaire et

défendent leurs revendications.


L'assemblée des syndicats FO exige la levée immédiate du

couvre-feu, ordonné par le préfet le vendredi 19 novembre, et

l’arrêt des poursuites et sanctions contre les militants de

l’UGTG, et des organisations qui soutiennent l’action résolue

de la population contre la répression imposée au nom de la «

crise sanitaire ».