top of page
  • Photo du rédacteurFO 56

Communique de Presse : NOUVEAU SYSTEME DE CONTROLE AUX FRONTIERES : La Commission met en place une usine à gaz ?

Communiqué de la FEETS-FO



Face aux préoccupations croissantes concernant le déploiement du nouveau système de contrôle des entrées et sorties aux frontières de l’Union européenne, la FEETS-FO tient à exprimer son inquiétude quant aux potentielles répercussions sur les travailleurs et les usagers.


Ainsi, le maire de Londres a récemment alerté sur les défis majeurs que pourrait engendrer le système EES (Entry/Exit System) en octobre prochain. Ces craintes sont légitimes étant donné les prévisions de « chaos » dans certaines infrastructures de transport, avec des files d’attente susceptibles de devenir démesurées, surtout aux heures de pointe.


La FEETS FO considère que les préoccupations relatives aux frontières ne peuvent pas faire l’impasse de l’urgence à résoudre les problèmes potentiels qui pourraient surgir, notamment en termes de temps d’attente accru, de pression, et de charges de travail supplémentaires sur les travailleurs.


Il est impératif que les décideurs prennent en compte les préoccupations soulevées par les experts et les parties prenantes concernant l’EES. Des retards significatifs dans les contrôles pourraient avoir des répercussions néfastes sur la vie quotidienne des travailleurs, ainsi que sur l’efficacité des services de transport.


Force Ouvrière exhorte les autorités compétentes à accorder une attention particulière à la capacité des infrastructures existantes à absorber cette nouvelle charge de travail et prévoir les embauches sur statut pérenne nécessaires pour garantir un déploiement efficace du système EES.


Nous appelons également à une concertation entre les autorités, les entreprises de transport et les représentants syndicaux afin de trouver des solutions viables qui garantissent à la fois la sécurité et la fluidité des déplacements et les intérêts des salariés.


Par ailleurs, il convient de rappeler les difficultés rencontrées dans les aéroports européens à l’été 2022, lors de la reprise du trafic post-Covid. Les files d’attente interminables, les retards et les désagréments pour les passagers mais surtout pour les salariés ont mis en lumière la nécessité d’une planification adéquate et des recrutements nécessaires pour faire face à de telles situations.


En conclusion, la FEETS-FO sera particulièrement vigilante sur l’impact du système EES sur les salariés et leurs conditions de travail afin de défendre leurs intérêts dans la mise en ouvre de cette réglementation européenne.


Équipements, environnement, transports et services

 

FO56

📱02 97 37 66 10

📍3 Boulevard Cosmao Dumanoir 56100 Lorient

⌚ du Lundi au vendredi de 09:00 à 12:00 de 13:30 à 17:30



Comentarios


bottom of page