• FO 56

Communiqué du SNMH FO : suppression de plus de 300 lits d’hospitalisation en île de France!

Paris, le 17/06/2021,


Tous au ministère le 24 juin


Le nombre de lits d’hospitalisation reste encore et toujours insuffisant en ile de France.

Nous sortons d’une période qui a obligé certains médecins à effectuer des tris de patients.


Nous n’avons jamais vu une telle débauche d’argent public donné aux investisseurs privés sous couvert de « soutien à l’économie » et dont les salariés ne voient pas la couleur.


Le DG de l’APHP a osé transformer un self en « réanimation » par manque de lits alors qu’il venait d’en fermer à l’Hôtel Dieu et le gouvernement maintient le projet de « nouvel hôpital » à St Ouen, en fusionnant Bichat et Beaujon.


Cette fusion se solderait par la suppression de plus de 300 lits d’hospitalisation, ce qui représente une baisse de 30% des capacités d’hospitalisation sur un bassin de vie de plus de 600 000 habitants avec une pression démographique importante alors que la crise sanitaire renforce, s'il en était besoin, le constat des années précédentes : le besoin vital en lit d'hospitalisation complète.


Comment le gouvernement et Martin Hirsch peuvent-ils continuer à organiser la disparition de ces lits sans prendre en compte les conséquences dramatiques sur la santé de la population?


Ce projet, s’il est mené à son terme, détruira plus de 1000 emplois de personnels hospitaliers.

Le gouvernement et son ministre de la santé en validant ce projet, avec l'aide de Martin Hirsch, poursuivent comme les gouvernements précédents la casse de la santé publique.


La logique, pour tout soignant qui se respecte, serait de stopper toute fermeture de lit,

de réouvrir et de modifier le dimensionnement des projets.

Si nos ministres et directeurs généraux semblent ne pas apprendre du passé récent c’est qu’ils n’ont aucune intention d’en tenir compte. Les hôpitaux de Bichat et Beaujon sont ouverts, les malades en ont besoin et ont besoin du personnel.


C’est pourquoi, le SNMH FO se joint à la volonté des personnels de l’hôpital Beaujon réunis en assemblée générale le 11 mai, aux unions départementales FO et CGT de Paris et des Hauts de Seine pour demander le maintien de tous les lits de Bichat, Beaujon et de tout le personnel et appelle à la manifestation au ministère ce 24 JUIN 2021 pour :


Maintien et rénovation des hôpitaux Bichat et Beaujon.

Embauche des personnels pour répondre aux demandes de soins de la population.

Fin de parcour-sup, quotas d’entrée en médecine, formation de santé… dont les conséquences, pénurie organisée, justifient les fermetures faute de médecins ou de personnels non médicaux.

Dr Cyrille Venet

Secrétaire général SNMH FO