📢ALERTE INFORMATION : FOCOM 56 SAISIT L’INSPECTION DU TRAVAIL

Dernière mise à jour : 8 févr.

L’inspection du travail rappelle à La Poste ses obligations en matière de santé au travail.



Les risques psychosociaux se développent notamment par le manque d’informations données aux équipes lors de la crise sanitaire et l’absence de communication claire et transparente au sein même de certains secteurs.


L’ambiguïté entre le protocole sanitaire imposé par l’état et l’interprétation dans la mise en pratique par La Poste crée du stress.


Les outils permettent pourtant, les réunions distancielles et le télétravail pour les conseillers qui en ont besoin.


La santé des postiers ne devra jamais être sacrifiée au profit

« du tout commercial » !


L’inspection du travail conforte FOCOM 56 dans son soutien aux postiers du Réseau, en validant le principe de notre intervention.


Voir notre courrier ⬇️


«  Madame, Messieurs,


 Lors du dernier CHSCT extraordinaire, du 21 courant, vous m’avez, entre autres, dit, «ne pas apprécier la tournure de mes questions posées».


Aucune défiance, aucun mépris, simplement une très légitime et grande interrogation, que je me dois de vous relayer, du terrain.


Je n’ai pas pu, avant cet incident de séance, vous alerter sur les faits suivants :


➡️Des réunions et des accompagnements continuent de se tenir, ligne guichet, ligne conseil.


➡️Des secteurs sont plus sérieusement touchés par le virus ; Très loin des chiffres annoncés par la direction des ressources humaines.


➡️Des collègues vivant dans de petits appartements et dont les enfants, les conjoints, sont touchés, ont l’ordre de reprendre leur service; testés négatifs, puis positifs,

travaillant dans des bureaux qui sont partagés, non désinfectés (les collègues

ignorant la situation).


➡️D’autres encore, ne sont pas informés de la situation sanitaire sur leur propre terrain, (au mépris une nouvelle fois des textes en cours), les protocoles n’étant pas partagés aux agents.


➡️Des regroupements synonymes de «punition» se mettent en place (à l’encontre du texte, une nouvelle fois).


Vous me dites : «pas d’entrave à l’activité commerciale».
Je vous réponds : santé physique et mentale des collaborateurs.
gif

La fracture se creuse dangereusement entre les agents et les managers, dont les plus conscients souffrent également.


📢FOCOM 56, vous presse d’agir !

Les collaborateurs attendent, de votre part, des gestes forts.


✊FOCOM 56 revendique, la suspension, pendant cette période difficile, des réunions présentielles ainsi que des accompagnements.


Cela grandira les «jusqu’au-boutistes»; de la direction régionale !

Le dialogue social que revendique FOCOM56, doit se nourrir d’échanges, de propositions concrètes et d’actes, dans le respect de tous.


Je sais votre écoute et lecture attentive, agissez ! Les équipes vous le demandent.

Cordialement.»

 

Patrick UHEL



2022-FOCOM56-inspection-du-travail
.pdf
Download PDF • 187KB