bandeau-fo.jpg

Télécharger gratuitement 

notre brochure complète :

Droit du travail, Protection sociale, 

Prud’hommes, notre expertise à votre service pour défendre vos droits.

 

Dans la vie quotidienne, les litiges liés 

à la consommation, FO 56 vous accompagne.

 

Adhérer ou militer, nous vous offrons tous les renseignement pour faire votre choix.

Édito - FO Morbihan

Liberté, égalité, laïcité…

Vous êtes basé dans le 56 (Morbihan), salarié d’une entreprise, d’un artisan ou d’un particulier.

Vous êtes agents de la fonction publique et vous avez des questions relatives

à vos conditions de travail, votre salaire, vos droits FO vous accompagne dans vos démarches.

Pendant cette crise sanitaire, Force Ouvrière Morbihan a mis en place une permanence.

Vos conseillers et vos représentants sont joignables 

au 06 32 84 24 45 ou ud-cgtfo-56@wanadoo.fr.

experience-fo.jpg

Depuis plus de

70 ans aux côtés des salariés

picto-time-fo-morbihan.jpg

Réponse en moins

de 48H

picto-collectif-morbihan-fo.jpg

Plus de 3000 adhérents 

dans le Morbihan

picto-check-fo-morbihan.jpg

Plus de 90% 

de dossiers traités

picto-droit-fo-morbihan.jpg
hancap-soutien-fo-56.jpg

Aide juridique

des travailleurs 

et des consommateurs

Accompagnement 

de l’handicap

au travail 

Actualités de FO 56

Suivez Force Ouvrière en vous inscrivant à notre newsletter,

Les informations sur vos droits, nos actions, nos pétitions, nos manifestations, les lois, la crise sanitaire….

Pourquoi se syndiquer chez Force ouvrière

FO 56 s’engage depuis 1948 à défendre les salariés, découvrez les avantages à entrer dans un collectif dynamique :

Des implantations de proximités dans le 56 (Lorient, Hennebont, Vannes, Pontivy)

Une prise de contacts sous 48 heures

Une expertise juridique avérée : 

80% de nos dossiers défendus gagnés aux prud’hommes

ou et la cour d’Appel

Des militant-es attentifs à l’autre, fortement impliqués dans la défense 

des droits des salariés

Tarifs

MÉTAUX :       120,5€ /an

FEC :               132€    /an

FGTA USTA :  141€    /an

BTP :               126€    /an

CHIMIE :         145€    /an

à Partir de 120€/an

soit 10€/mois

 

Remboursement des impôts 

à hauteur de 66%

pour défendre vos droits.

Une Union Départementale ouverte 

à chacun et apolitique

 Syndicats & associations rattachés
à Force Ouvrière Morbihan

Didier Thomas

Préparateur en pharmacie

" Je me suis syndiqué dés l'apprentissage et je suis resté jusqu'à ma fin de carrière.


Solidarité et responsabilité ont toujours été ma devise."

didier-thomas-fo-56.jpg
Elsa

Dans le domaine de la restauration

" Ils sont présents pour m'épauler,

ils sont réactifs et disponibles.

 

Au prochaines élections,

je vote FO ."

Elsa.JPG
Philippe Pédron

FO COM pour la Poste

" Je suis militant parce que j'ai horreur de l'injustice. J'aime les gens.

Lorsqu'il y a une injustice, nous mettons tout en œuvre pour obtenir réparation."

pedron-portrait.JPG

Nos témoignages

focom-bandeau.jpg
logo-petit-focom.jpg

FOCOM56, syndicat
spécialiste des 
métiers de la poste

Notre spécialité : LA POSTE

FOCOM56 vous propose un service d'accompagnement,

de conseil, de conciliation. 

afoc-fond.jpg

                AFOC56,
Association 
de défense des consommateurs
 

AFOC 56 Transparent (1).png

Notre spécialité : LA CONSOMMATION

Conseil juridique pour des problèmes rencontrés dans leur vie quotidienne, dans tous les domaines de la consommation.

Nos partenaires

logoapp.png

Technologia

LogoSyncea.jpg

SYNCEA

AG2R2-300x233.jpg

AG2R La Mondiale

Macif_logo.gif

Macif

LogoGroupeUp-2.png
logo_humanis (1).png

Groupe Up

Malakoff Humanis

logo-wab.png

Web, Art & Bio

Notre équipe FO 56 à votre écoute

pierrick-simon-fo-56.jpg

PIERRICK SIMON

 

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL 

DE L’UNION DÉPARTEMENTALE

Photo Fabrice BELLEC 1_edited.jpg

FABRICE BELLEC

 

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL 

DE L’AFOC

Capture d’écran 2021-02-08 à 14.29.56.pn

SYLVIE COGUEN

 

SECRÉTAIRE ADMINISTRATIVE

 

christian.jpg

CHRISTIAN CADIO

 

RESPONSABLE JURIDIQUE

Historique

Née en 1895 sous l’appellation CGT, la CGT-FO est apparue sous ce sigle en 1948 à l’initiative de militant(e)s refusant l’emprise du parti communiste sur la CGT.

Depuis ses origines, le principe et la pratique de l’indépendance syndicale sont au cœur de son comportement, de ses analyses, de son rôle. Cette indépendance vaut à l’égard des partis politiques, des gouvernements, de l’État, du patronat et des églises.

 

À l’origine, au plan syndical, de la création de nombreuses structures de protection sociale collective (Unédic - Retraites complémentaires notamment), elle a toujours considéré que la pratique contractuelle était un outil important pour construire et développer des droits collectifs à tous les niveaux (interprofessionnel - branches d’activité - entreprises).

Capture d’écran 2021-02-10 à 18.41.21.pn

En ce sens, Force Ouvrière a toujours combattu le tout État comme le tout marché.

Fondamentalement attachée aux valeurs républicaines (Liberté - Égalité - Fraternité - Laïcité), elle défend le service public et la sécurité sociale comme des structures assurant des droits égaux aux citoyens.

 

Ligne de conduite de Force Ouvrière depuis 1895, l’indépendance syndicale est aussi ce qui assure son avenir en tant que valeur fondamentale.

FAQ

La Foire Aux Questions de FO 56

Qui est concerné par le syndicalisme ? 

 

Tous les salariés, c’est-à-dire, toutes celles et tous ceux qui perçoivent un salaire en contrepartie de leur travail. 

 

Et ceux qui sont au chômage ? 

 

Les chômeurs restent des salariés; ils sont, il faut le souhaiter, privés temporairement d’emploi, mais pas de droits; c’est d’ailleurs le syndicat qui les représente tant auprès des autorités ministérielles, que des organismes sociaux. 

 

Et les jeunes ? 

 

Après leurs études, les jeunes recherchent généralement un premier emploi salarié. Dans cette phase déterminante pour leur avenir le syndicat est là pour les aider à conclure un vrai contrat de travail. 

Courriel : fojeunes@force-ouvriere.fr 

 

En fait, c’est la solidarité entre tous les salariés…?

 

Oui, le syndicalisme c’est la solidarité entre tous les salariés, quelles que soient leur situation, leur secteur d’activité, leur qualification et leur âge. 

 

Cadre et ouvrier même combat ? 

 

Le syndicat est pour tous: ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise, ingénieurs et cadres. Tous ont des intérêts communs, y compris les salariés au chômage.

 

Pourtant les revendications des uns ne sont pas toujours celles des autres…?

 

C’est vrai. Aussi, les revendications catégorielles sont déterminées dans les différents secteurs professionnels par les intéressés, de sorte que cela ne porte pas préjudice aux autres. C’est ça la solidarité! 

 

Comment mettre cette solidarité en action ? 

 

Ensemble dans un syndicat, afin d’échapper au jeu du patronat qui nous oppose les uns aux autres et licencie les uns comme les autres. 

 

Ce n’est pas aller un peu loin ? 

 

Même si l’affirmation peut choquer certains, la question ne se pose même pas. En bas ou en haut de l’échelle, l’aspect humain s’écarte au profit des intérêts financiers. 

La preuve, plus une entreprise licencie, plus sa cote monte en Bourse… 

 

Revenons au syndicat quelle est sa force ? 

 

Celle que lui donnent le nombre et la détermination des adhérents et des militants.  

Mais une force, c’est comme la forme, ça s’entretient ; en matière syndicale il faut toujours plus d’adhérents informés et formés, pour obtenir de nouvelles avancées et garanties sociales.  

 

Pourquoi les salariés ne sont-ils pas tous syndiqués ? 

Certains pensent qu’ils sont assez forts pour se défendre tout seul, d’autres comptent ouvertement ou non sur les syndiqués, ne font rien… et critiquent. Mais, il faut ajouter que des syndicats sont sortis de leur rôle. Marqués politiquement ou trop “arrangeants”, ils ont sacrifié leur indépendance, et, en même temps, une part de crédibilité et d’efficacité du syndicalisme. 

 

Un vrai syndicat est donc indispensable ?

 

Ça ne fait aucun doute ! 

Regardez autour de vous, de regroupements en réorganisations, les entreprises deviennent de plus en plus fortes. Il en est de même dans la Fonction publique et le secteur public où la “privatisation” est à l’œuvre. Le moyen de se regrouper pour les salariés, c’est le syndicat. 

Le poids d’un vrai syndicat (indépendant) rééquilibre les forces en présence et vous permet ainsi de négocier d’égal à égal, afin d’obtenir ce que vous n’obtiendrez jamais seul. 

Capture d’écran 2021-02-08 à 15.14.46.pn