top of page
  • Photo du rédacteurFO 56

📢❗ SECURITAS, Salaires et conditions de travail, une CATASTROPHE qui nécessite une MOBILISATION

Dernière mise à jour : il y a 4 jours

Lettre FO SECURITAS ENVOYEE A LA DIRECTION


Lorient, le 12 avril 2024


Mesdames, Messieurs,


Le 17 janvier dernier, les salarié(e)s du site de Naval Group de Lorient ont souhaité au travers d’une délégation encadrée par notre organisation syndicale être entendu sur plusieurs points.

- Revalorisation des salaires pour la sûreté

- Mise en place d’une prime d’intempérie

- Planification abusive

- Pression permanente du client

- Formation insuffisantes pour les nouveaux agents

- Utilisation abusive des moyens vidéo à l’encontre des agents 

- Manque de moyens humains pour effectuer convenablement nos missions.

 Je vous renvoie au compte rendu de la réunion du 17 janvier dernier.

A ce jour, le retour est que vous n’augmenterez pas les coefficients.

Vous ne mettrez pas non plus de prime pour les intempéries subies par les agents.

Nous avons demandé que les postes de Colbert et Penher soient un peu mieux aménagés pour mieux protéger les agents des intempéries. Réponse négative du client.

A cela vient s'ajouter aujourd’hui le non-respect des règles de planification.

Des convocations abusives, Des licenciements abusifs… Et maintenant, on refuse que les agents prennent leurs congés cet état parce la Direction régionale aurait décidé de ne pas embaucher de CDD durant la période des congés.

Des primes qui depuis le mois de mai 2022 n’ont toujours pas été régularisées sur la prévention bord.

Des agents qui démissionnent et en plus quittent la profession ce qui ne fait qu’accroître le problème de l’effectif sur le site. 


Ceci entraînant des modifications de dernière minute à répétition et perturbe la vie privée des salariés et qui ne permet plus aujourd’hui d’armer les postes convenablement.

Votre équipe s’est même permis de commettre des erreurs sur un dossier d’habilitation d’un salarié ce qui entrave gravement l’exécution de ses missions au quotidien.

Les formations malgré que nous vous ayons fait des propositions qui sont toujours aussi insuffisantes et mal encadrées.

Résultat, Naval Group demande qu’une partie de la prestation concernant le contrôle des accès bord soit sous-traitée.

Comme vous pouvez le constater, rien ne s'améliore… C’EST MÊME PIRE !

Notre organisation syndicale demande donc que l’ensemble des demandes salariales soient entendues et prises en compte.

Notamment concernant le refus des congés pour les agents ayant posés leurs congés conformément à l’accord d’entreprise.

TOUT SALARIÉ(E) A LE DROIT DE POUVOIR PROFITER 

DE SES CONGÉS EN FAMILLE

Vous ne respectez pas non plus le droit en matière d’arrêt maladie.

                                  RIEN NE S’ARRANGE, TOUT SE DÉGRADE !!


Mesdames, Messieurs, si vous ne voulez pas entendre les salarié(e)s,


 Ceux-ci se feront entendre et entreront en résistance ! 

Je tiens à rappeler que notre organisation n’a pas vocation à perturber le bon fonctionnement de l’entreprise, il n’y a qu’à soutenir les revendications qui ne sont légitimes.


ALLHEILLY Patrick

Représentant syndical CSE Centre Ouest FO56


COURRIER DIRECTION Lorient le 12 avril 2024.docx
.pdf
Télécharger PDF • 36KB

 


Comments


bottom of page