• FO 56

Nettoyage Propreté : Soutien aux salariés du nettoyage du technocentre de Renault qui se battent :

Dans « le monde d’après », ce sont les plus précaires qui trinquent !



Cette semaine les salariés de la société de nettoyage PEI qui interviennent sur le site du Technocentre de Renault se mobilisent actuellement à l’appel notamment du syndicat de la propreté FORCE OUVRIERE d’Ile-de-France.


Lors de la crise sanitaire, les salariés de la propreté ont été présentés comme des salariés essentiels et qui devaient être revalorisés dans le « monde d’après ».

Depuis, nous sommes dans ce « monde d’après » et la réalité est tout autre.


Ainsi une entreprise comme Renault décide de modifications, de changer son organisation du travail pour faire des économies en fermant certains jours grâce au télétravail et fait trinquer les salariés qui interviennent en sous-traitance dans les services comme dans le nettoyage.

L’entreprise prestataire aujourd’hui s’appuie sur la remise en cause du contrat commercial pour diminuer les heures effectuées par les salariés et les jours d’intervention. Concrètement, les salariés vont perdre entre 200 et 300 euros de salaire alors que leurs rémunérations sont déjà au plus bas. L’annonce de ces changements a été faite aux représentants des salariés la veille pour le lendemain alors que ces projets sont conduits depuis des mois.


La Fédération FORCE OUVRIERE de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO) apporte son soutien total aux salariés du nettoyage qui se battent et refusent de subir la loi du marché et de la concurrence. La FEETS-FO appelle le donneur d’ordre à prendre ses responsabilités et à ne pas considérer les personnels sous-traitants comme de la marchandise qu’on peut pressurer, exploiter puis jeter.


Par ailleurs, le site sur lequel interviennent les salariés de la propreté sont leur lieu de travail. La place des salariés est sur le site et la liberté totale de circulation des délégués syndicaux est un droit absolu.


Paris, le 5 mai 2022


Contacts : Zaïnil NIZARALY, Secrétaire Général, 07 84 26 73 06

Nadia JACQUOT, Secrétaire fédérale, 06 43 90 83 14


22132_Communiqué sous traitant propreté_VF
.pdf
Download PDF • 197KB