top of page
  • Photo du rédacteurFO 56

Là où le mensonge prolifère, la tyrannie s’annonce ou se perpétue


Pensée unique
.pdf
Télécharger PDF • 182KB

La réforme des retraites a révélé la fragilité de notre démocratie et sa mise en danger.


« Là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue », Camus


➢ Le déficit incontrôlé du système de retraites était un mensonge.

➢ Le nombre de bénéficiaires de la retraite minimum à 1200 euros était un mensonge.

➢ La prise en compte de la pénibilité et de l’usure professionnelle était un mensonge.

➢ L’amélioration de la situation des femmes était un mensonge.


Le mensonge annonce la tyrannie car il tue le débat politique.


Aujourd’hui, au-delà du mensonge, le gouvernement commence à menacer et criminaliser la

contradiction.


La FEETS FO s’inquiète des propos du Ministre de l’Intérieur et de la Première ministre contre la Ligue des Droits de l’Homme qui est menacée parce qu’elle n’est pas dans la ligne de pensée du Gouvernement.


La FEETS FO s’inquiète également des remises en cause et des menaces portées par la Première Ministre à l’encontre du Conseil d’Orientation des Retraites (COR) pour avoir contredit le discours officiel sur l’état de notre système de retraites.


En imposant sa réforme par la force, par la peur, contre l’avis de la quasi-totalité des français, le Président dérive vers l’autoritarisme. En faisant de son discours l’unique vérité morale, en traitant toute contradiction d’atteinte aux institutions, il franchit de nouvelles limites.

Tous ceux qui s’opposent à la pensée unique, et notamment les organisations syndicales, sont donc aussi menacées.


En luttant contre cette réforme, nous savons que nous défendons bien plus que nos retraites. Nous défendons nos libertés.


Paris le 20 avril 2023


Contacts :

Zaïnil Nizaraly, Secrétaire général,


FO56


📱02 97 37 66 10

📍3 Boulevard Cosmao Dumanoir 56100 Lorient

⌚ du Lundi au vendredi de 09:00 à 12:00 de 13:30 à 17:30

Comments


bottom of page