• FO 56

Auxiliaire de vie : les salariés votent aussi

Un métier trop souvent caché dans l'ombre mais vital pour certain. Afin de ne plus être oubliés et faire entendre leurs revendications, les auxiliaires de vie votent FO.


Accompagner et écouter au quotidien


Les auxiliaires de vie jouent un rôle essentiel auprès des personnes fragiles et âgées. Ils sont polyvalents, s'occupent des tâches au quotidien qui peuvent être d'une grand difficulté pour beaucoup de personnes. Laver le linge, laver la maison, préparer et donner les repas, faire les courses ou les conduire à un endroit, les auxiliaires de vie sont toujours là.

Ils(elles) sont également un accompagnement psychologique pour les personnes isolées qui ont souvent besoin de parler.

"On prend 5/ 10 minutes pour eux, pour les écouter et eux, ils sont heureux", explique Danielle Laurans, auxiliaire de vie. Un métier physique mais également un métier qui demande une écoute spécifique.


Les "oubliés"


Appelés les "oubliés" de la crise sanitaire, les auxiliaires de vie ont montré l'importance de leur métier durant cette crise sanitaire. Néanmoins, ce métier primordial n'est pas reconnu et peine encore à se faire entendre.

Les auxiliaires de vie ne sont pas entendu(e)s.

Manque de communication, mauvaise rémunération, rajout d'heure, trop de kilomètres, fatigue, les difficultés sont multiples.


Le syndicat Force Ouvrière s'engage donc à venir en aide aux auxiliaires de vie et à les accompagner. FO vous renseigne également sur vos droits et est à vos côtés en cas de problèmes.


Ne restez pas seul, votez FO !


Vidéo de Danielle Laurans : préserver ces acquis


Danielle Laurans, auxiliaire de vie, expose les difficultés du métier. Elle démontre l'importance de bien être représenté pour préserver ses acquis.





FO56 à votre écoute !